Mov’europe : 249 jeunes en Bac Pro partiront bientôt en stage

Erasmus+ financera 249 bourses de stage dès la rentrée 2019-2020 !

La région des Pays de la Loire fait partie des régions françaises les plus actives en termes de mobilité des jeunes en Europe et à l’international, toutefois, on constate entre les départements de fortes disparités. En Sarthe, la Maison de l’Europe prépare l’envoi en stage en Europe de 250 jeunes en Bac Pro. Les stages auront lieu dans des structures européennes partenaires et dureront entre 3 et 4 semaines.

Le projet Mov’Europe porté par la Maison de l’Europe vient d’être validé par l’Agence Erasmus+. A partir de septembre 2019, ce sont 249 jeunes issus de lycées pro et Maisons Familiales Rurales de la Sarthe et 16 enseignants qui partiront en mobilité en Europe grâce au programme de l’Union européenne.

Retour sur la genèse du projet : en 2016, un diagnostic régional sur la mobilité européenne en Pays de la Loire sort : La région des Pays de la Loire fait partie des régions françaises les plus actives en termes de mobilité des jeunes en Europe et à l’international. Toutefois, on constate entre les départements de fortes disparités puisque 80% des bourses de mobilité sont concentrées en Loire-Atlantique et en Maine-et-Loire. La Sarthe, la Mayenne et la Vendée se partagent les 20% restants. La Maison de l’Europe poursuit ce diagnostic au niveau départemental et constate un nombre très bas de départs dans les établissements de formation professionnelle sarthois. Elle décide donc de réunir autour d’elle un consortium d’établissements professionnels pour faire partir les jeunes issus de Bac Pro. Le projet Mov’Europe est né !

Un travail de deux ans pour rendre la mobilité européenne accessible au plus grand nombre est alors mené par la Maison de l’Europe et par les 8 membres du consortium : 5 lycées professionnels (Les Horizons, La Germinière, Joseph Roussel, Saint-Charles Sainte-Croix et Estournelles de Constant) et 3 Maisons Familiales Rurales (Verneil-le-Chétif, Fyé et la Ferté-Bernard). Soumis à validation en février 2019, le projet « Mov’europe » a été validé le vendredi 31 mai par l’Agence Erasmus+ Education et Formation. Ce projet obtient la très bonne note de 92,5/100 !

Dès la rentrée scolaire 2019-2020, les élèves des établissements du consortium Mov’Europe bénéficieront d’une mobilité européenne grâce au programme Erasmus+ puisqu’ils effectueront un stage de 3 à 4 semaines dans une structure professionnelle en Italie, en Espagne, en Grèce, en Bulgarie ou au Portugal. Les premiers à partir, mi-septembre, seront les terminales CGEA de la MFR de Verneil-le-Chétif. Destination la Belgique dans des exploitations agricoles pour 15 jeunes. Ils partiront en même temps que deux autres groupes de la MFR : les terminales « Aménagement Paysager », dont 4 élèves iront en stage en Belgique dans des parcs et jardins publics de la province de Namur, et 4 autres élèves iront en stage dans les jardins de l’Alhambra à Grenade en Espagne.

Pour chacun des établissements, ce sont une dizaine d’élèves ou plus, de la seconde à la terminale qui vont effectuer une de leurs habituelles périodes de stage dans un autre pays de l’Union européenne. Ces jeunes sont issus des filières Bac pro forêt, services aux personnes, gestion administrative, agriculture…

Sur place, un tutorat sera organisé par des associations partenaires de la Maison de l’Europe, et le personnel éducatif accompagnera les jeunes au début du stage pour leur installation mais aussi à la fin, pour évaluer l’apprentissage. Un apprentissage qui sera aussi bien formel que non formel puisque le développement des compétences personnelles des jeunes stagiaires s’en verra également renforcé.

Article publié le 03/06/2019