La Commission européenne en France aux 24h du Mans

L’hydrogène au coeur du Mans

Sur le circuit des 24H du Mans et avec la Commission européenne en France nous avons présenté les ambitions européennes en faveur du climat et de l’énergie. L’ambition hydrogène portée par la mission H24 de l’Automobile Club de l’Ouest (ACO) est ici un véritable exemple.

Pendant deux jours, en amont des 24H du Mans, nous avons été présents sur le circuit pour sensibiliser le grand public, et les plus jeunes, aux enjeux de la transition Zéro émission. Dans les deux bulles dédiées à la transition énergétique et à l’automobile hydrogène Zéro émission, la Commission européenne en France et nous, le centre EUROPE DIRECT Le Mans-Sarthe avons travaillé conjointement avec la Mission H24 pour expliquer les plans d’actions de l’Union européenne pour lutter contre le changement climatique. A l’occasion de l’inauguration du stand dédié à l’hydrogène, Adina Revol, porte parole de la Représentation de la Commission européenne en France et Pierre Loac, chef de la représentation régionale de la Commission à Marseille sont intervenus au Mans pour souligner l’importance d’hydrogène, considéré comme moteur de la transition verte.

L’hydrogène jouera un rôle clé dans la transition climatique

L’Europe est le premier continent à s’être engagé à devenir climatiquement neutre d’ici 2050. Alors que l’UE souhaite renforcer son dépendance à l’égard des combustibles fossiles, l’hydrogène jouera un rôle clé dans nos futurs systèmes énergétiques et dans la réalisation de l’objectif de la neutralité carbone fixé dans le pacte vert pour l’Europe.

Un carburant vert

L’hydrogène est l’élément le plus abondant de notre univers, mais il ne représente qu’une petite fraction du bouquet énergétique mondial dans l’UE et au-delà. L’Union européenne a l’ambition d’augmenter l’usage de l’hydrogène. Il peut être utilisé comme carburant vert pour les modes de transport lourds, pour lesquels les technologies actuelles de batteries électriques ne sont pas praticables. L’hydrogène renouvelable n’est pas seulement susceptible de soutenir la future production d’électricité à partir de sources renouvelables. Grâce à la puissance industrielle de l’Europe dans la production d’électrolyseurs, il peut également créer de nouveaux emplois et de la croissance économique dans l’UE, ce qui sera essentiel pour la reprise après la crise sanitaire.

Article publié le 09/06/2022