Immersion au sein des zones Natura 2000 du Département

Des collégiens à la découverte de la nature sarthoise protégée

En mai 2021, une soixantaine de collégiens de 3 établissements manceaux ont eu l’opportunité de visiter des zones Natura 2000. Ces visites étaient co-organisées par la Maison de l’Europe Le Mans-Sarthe et le service développement du territoire et environnement du Département de la Sarthe.

Vainqueurs du concours organisé par la Maison de l’Europe en 2020, les collèges du Vieux Colombier, Saint Julien et Albert Camus ont eu la chance de mettre les pieds dans un réseau européen d’exception : Natura 2000. Ces sites naturels terrestres, mais aussi marins, abritent une faune et une flore de grande valeur. Les zones Natura 2000 sont des sites naturels qui présentent des caractéristiques propres à une région avec une faune, une flore et des habitats protégés. Un arbre va être bénéfique à la présence d’un insecte, qui va lui-même être bénéfique à la présence d’une plante et ainsi de suite. Ainsi, un habitat rare au niveau local devient une zone protégée à l’échelle européenne car il participe à l’ensemble de la biodiversité européenne.

Accompagnés par deux animateurs du Département en charge de ces zones protégées, les collégiens ont pu découvrir que ce réseau a été créé à partir de deux directives européennes : la Directive oiseaux de 1979 et la Directive habitats, faune et flore de 1992. La Sarthe est, elle, exclusivement concernée par la deuxième car le département n’abrite pas d’espèce volatile protégée. En France, il existe 1750 zones Natura 2000. En Sarthe, c’est 12 sites qui sont concernés, soit 7% du territoire de la Sarthe !

Les deux sites visités par les élèves étaient ceux de « la vallée de Narais, forêt de Bercé et ruisseau du Dinan » ainsi que Châtaigneraies à Osmoderma eremita au Sud du Mans.

Les visites ont permis aux élèves de découvrir le nom d’espèces animales protégées comme l’écaille chinée (papillon) ou le pique-prune (scarabée) et d’observer la flore sarthoise comme l’orchidée des marais.

Article publié le 08/06/2021