24 décembre 2019

Un pacte vert pour l’Europe : objectifs et contexte

Objectifs et contexte

Devenir le premier continent climatiquement neutre au monde d’ici à 2050 est le plus grand défi et la plus grande chance de notre temps. La Commission européenne a présenté à cette fin le pacte vert pour l’Europe, un ensemble de mesures extrêmement ambitieuses qui devrait permettre aux citoyens et aux entreprises de l’UE de profiter d’une transition écologique durable. Ces mesures seront accompagnées d’une première feuille de route constituée d’une série de politiques clés, depuis la réduction ambitieuse des émissions aux investissements dans la recherche et l’innovation de pointe, afin de protéger l’environnement naturel de l’Europe.

Soutenu par des investissements dans les technologies vertes, les solutions durables et les nouvelles entreprises, le pacte vert pour l’Europe peut constituer une nouvelle stratégie de croissance pour l’UE. La participation et l’engagement du public et de toutes les parties intéressées sont indispensables à son succès.

Mais, surtout, le pacte vert pour l’Europe ouvre la voie à une transition juste et socialement équitable. Il compte ne laisser personne ni aucune région de côté lors de ces importantes transformations à venir.

Le changement climatique et la dégradation de l’environnement constituent une menace existentielle pour l’Europe et le reste du monde. Pour relever ce défi, l’Europe a besoin d’une nouvelle stratégie de croissance qui transforme l’Union en une économie moderne, compétitive et efficace dans l’utilisation des ressources, dont les émissions nettes de gaz à effet de serre seront devenues nulles en 2050, où la croissance est dissociée de l’utilisation des ressources et où personne n’est laissé de côté.

L’Union européenne a déjà démontré qu’elle pouvait réduire ses émissions de gaz à effet de serre, tout en maintenant la croissance économique. En effet, en 2018, les émissions étaient inférieures de 23 % à celles de 1990, tandis que le PIB de l’Union a augmenté de 61 % sur la même période. Mais il reste encore beaucoup à faire. Compte tenu de sa grande expérience en la matière, l’UE joue un rôle moteur dans la création d’une économie verte et inclusive.

La communication relative au pacte vert pour l’Europe trace la voie à suivre pour les mois et années à venir. Les travaux futurs de la Commission seront guidés par la demande d’action du public et par des preuves scientifiques incontestables, telles que celles présentées en détail dans les rapports du GIEC et de l’IPBES, dans le rapport sur les perspectives des ressources mondiales et dans le rapport SOER 2019 de l’AEE. Nos propositions reposeront sur des données objectives et une vaste consultation.

Une très grande majorité d’Européens estiment que la protection de l’environnement est importante (95 %). Près de 8 Européens sur 10 (77 %) affirment que la protection de l’environnement peut stimuler la croissance économique. Les résultats de l’enquête Eurobaromètre sur les attitudes des citoyens de l’UE vis-à-vis de l’environnement confirment que ceux-ci sont largement favorables à une législation environnementale au niveau européen, ainsi qu’au financement par l’UE d’activités respectueuses de l’environnement.

 


Pour en savoir plus

Des fiches thématiques et synthétisées sont à votre disposition ci-dessous.

Qu’est-ce que le pacte vert pour l’Europe ?

Que se passera-t-il si nous n’agissons pas ?

Quels avantages pour moi ?

L’UE en tant qu’acteur mondial de premier plan

Les résultats enregistrés par l’UE concernant l’action pour le climat