Il y a 25 ans, le Traité de Maastricht était signé

Le traité de Maastricht a été signé le 7 février 1992

Signé le 7 février 1992 le traité de Maastricht a 25 ans. Il institue une Union européenne entre les Etats membres de la Communauté, alors au nombre de douze.

Entré en vigueur en 1993, le traité de Maastricht lance la monnaie unique (qui circulera 10 ans plus tard, en 2002), partage les compétences de l’Union européenne en trois piliers (communautaire, défense et sécurité, justice et affaires intérieures), renforce les pouvoirs du Parlement européen et instaure une citoyenneté européenne. Ce traité instaure également la règle dont on entend souvent parler et qui limite le déficit public à 3% du PIB (produit intérieur brut).

Mais 25 ans plus tard, le traité reste contesté et la mise en place de la monnaie unique ne satisfait pas tout le monde. A ce propos le site internet touteleurope.eu vous propose un dossier spécial qui revient sur les bases du traité de Maastricht ainsi qu’une revue de presse européenne à l’occasion de ce 25ème anniversaire.

Le traité approuvé par référendum à 51%

Le 20 septembre 1992, les Français qui étaient appelés aux urnes ont approuvé d’une courte majorité l’adoption par la France du traité de Maastricht.

En soirée, le Président de la République, François Mitterrand, prenait la parole à la télévision depuis le Palais de l’Elysée, suite de la ratification de justesse par la France du traité de Maastricht. “Mes chers compatriotes, nous venons de vivre en ce dimanche 20 Septembre l’un des jours les plus importants de l’histoire de notre pays. Car la France, non seulement assure son avenir, renforce sa sécurité et consolide la paix dans une région du monde si cruellement déchirée par la guerre […]”.

.


Quels étaient les discours des hommes politiques ?

Les journalistes de la rubrique des Décodeurs au journal Le Monde (vérifications factuelles, explications et contextualisation autour de l’actualité du moment) se sont penchés sur les idées défendues par les politiques français au sujet du traité de Maastricht.
 .
De Benoît Hamon à François Fillon, de Jean-luc Mélanchon à Emmanuel Macron, retrouvez un condensé des opinions de nombreux candidats à l’élection présidentielle 2017. En savoir plus.