7 décembre 2016

La Vrrroumanie – épisode 5

ep-5

Qu’est-ce qu’il m’était cher ce petit pingouin au nom d’Apollodore ! Aujourd’hui encore, le souvenir de la joie avec laquelle je lisais et apprenais par cœur une partie de ses (més)aventures me fait chaud au cœur. Mais, naturellement, d’autres manuels de langue et littérature roumaine ont pris la place de mon manuel de CP et l’espiègle biographie de notre ténor Apollodore a glissé dans un coin de ma mémoire…

Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de relire un conte de votre enfance et de découvrir avec un mélange d’étonnement, joie et délice que ce n’est pas du tout que pour les enfants ? C’est exactement ce que j’ai ressenti quand j’ai redécouvert Apollodore pendant mon adolescence.

Parti à la recherche de ses frères du Labrador, Apollodore, un pingouin ténor à un cirque de la capitale, traverse mers, océans, déserts et cieux – après tout, il n’est point un pingouin comme les autres ! Il rencontre des personnages tantôt bienveillants, tantôt malveillants, parfois les deux en même temps, et toute une suite d’aventures fait qu’il n’a jamais de répit. La seule constante dans son voyage si papillonnant est son chant désespéré « Mi-e dor, mi-e dor de frații mei din Labrador ! ». Après des péripéties plus croustillantes les unes plus que les autres, notre cher voyageur rejoint ses frères en Labrador. Que se passe-t-il alors ? C’est à vous de découvrir !

int-ep-5

Comment se fait-il que ce mignon ténor plaise autant aux enfants, ainsi qu’aux grands ? Qu’est-ce qui nous séduit le plus dans ce long récit en vers ? Les rimes et les petits jeux de mots ? Les rencontres plus ou moins invraisemblables que ce pingouin fait ? Le message satirique lancé çà et là à la classe politique par un auteur coquin et le fait de sentir que Monsieur Gellu Naum est notre complice ? A mon avis, tout cela, et beaucoup d’autres choses encore, selon le « filtre » de chaque lecteur !

Laissez-vous attendrir par le fabuleux voyage d’Apollodore du Labrador. Voici l’occasion de faire le tour du monde dans quelques pages, sans vous lever de votre fauteuil, ou bien de gâter vos chers avec un merveilleux cadeau.

Pour les plus osés, voici la version roumaine de cette histoire ébouriffante ! Pour les plus-que-hardis et roumanophones, on vous propose un audio-trésor, le voyage d’Apollodore chanté par une sacrée artiste, Ada Milea !

Pour retrouver l’ensemble des (vrrr)épisodes, cliquez ici.