24 novembre 2016

La Vrrroumanie – épisode 3

 

salutations

Au-delà de certaines normes sociales qui, faute de les appliquer, peuvent nous faire passer pour des gens bizarres, les salutations mêmes diffèrent et, j’ai le plaisir de l’écrire, rajoutent quelque chose de plus savoureux au dialogue. Je saisis l’occasion pour m’excuser pour toutes les fois où je n’ai pas fait la bise parce que, dans ma culture, cela aurait été réservé à d’autres moments.

Bien que « Bună ziua » figure en effet à côté du « Bonjour » dans les dictionnaires ou guides de conversation, ce n’est pas comme cela que l’on salue les gens le matin, sauf si l’on veut s’attirer des regards amusés. Si, par contre, vous dites « Bună dimineața » après une certaine heure (tout est subjectif !) vous risquez de passer pour un flemmard qui vient de se réveiller peu avant midi…

Une salutation qui me semblait drôle, mignonne et inaccessible à la fois, pendant ma petite-enfance, était « Sărut mâna ». Cela veut dire littéralement « Je vous baise la main » et des fois elle était accompagnée par le geste. En voici une façon de me faire rougir comme une tomate ! 

Enfants sages, mon frère et moi, nous disions toujours « Mulțumesc » après le repas et grande fut notre surprise quand nous découvrîmes qu’il y avait une autre façon de remercier notre maman : « Sărut mâna pentru masă ». Par extension, on dit « Sărut mâna » à chaque fois que quelqu’un, préferablement une fille ou une femme, nous offre quelque chose ou nous rend un tout petit service. 

int-ep-3

 

Toujours dans la catégorie des salutations plus ou moins insolites, on trouve « «Hristos a înviat » soit « Le Christ est ressuscité ». Si pendant mon enfance on remplaçait le « Bonjour » avec cela entre Pâque et l’Ascension, aujourd’hui, il me semble, on dit cela juste quelques jours après Pâque, sauf si l’on est des personnes très pieuses ou l’on rend visite à notre famille à la campagne, les gardiens des traditions, en quelque sorte…

Voici un scénario : Untel nous rend un grand service et on veut lui montrer combien on apprécie ce qu’il a fait pour nous. On est bien d’accord que l’on commencera par le remercier de tout notre cœur, non ? Eh bien, non, car en roumain on remercie quelqu’un de tout son âme !

La politesse, elle est importante ! Et si on avait, à part le  « vous » de politesse, un « tu » de politesse ? En Roumanie, cela est tout à fait possible.

salutations-politesse

 

 

Tu veux en savoir plus sur cette belle et, admettons-le avec un sourire, drôle de langue ? Internet fourmille de plein de jeux sur les langues, et celui que je te propose tout de suite c’est 70% sérieux, 30% sympa et 20% instructif. Je sais, je sais, je suis très très douée en maths ! Mesdames et messieurs, BaBaDum !

Envie d’en savoir + ? RDV sur notre FAQ !

Pour retrouver l’ensemble des (vrrr)épisodes, cliquez ici.