30 juin 2016

Les lycées

projet ecole projet college projet lycee  animations mediatheque


Projet ESPER 2017 – “Femmes et construction européenne”
.

Zoom sur le travail des lycées

Ce thème est transversal aux programmes d’Histoire et d’enseignement moral et civique des élèves de première et de terminale des lycées d’enseignement général et technologique. Par conséquent, le projet ESPER s’inscrit dans les référentiels de l’Education Nationale.

La_femme_assise_sur_la_bete_2Les élèves seront amenés à s’interroger sur :

  • L’action de femmes et de mouvements européistes féminins dans l’intégration européenne.
  • Les modes d’action de ces actrices pour une Europe plus égalitaire en matière de sexe et de genre.
  • Les politiques et les formes d’action publique des institutions européennes pour promouvoir l’égalité de genre (en matière de parité, de prévention de la violence faite aux femmes par exemple).
  • Le gender mainstreaming (« approche intégrée de l’égalité »), instrument de promotion de l’égalité de genre.
  • Le rapport des Européennes à l’égard du projet européen (adhésion, hostilité).

Le 21 mars, les lycéens participeront en matinée à des ateliers en petits groupes sur le thème de travail. Les intervenants seront des journalistes français et européens et/ou des femmes politiques européennes. Puis l’après-midi, ils participeront à la conférence-débat. Les lycéens et apprentis auront la possibilité d’échanger sur la relation construction européenne/femme.

 

Les dates importantes du projet :

  • De janvier à avril 2017 : travail dans les établissements avec les professeurs sur l’Union européenne, quelles institutions la composent, comment fonctionne-t-elle, à quoi sert-elle ? Une réflexion pourra être d’ores et déjà entamée sur le genre de l’intégration européenne.
  • Le mardi 21 mars 2017 : participation à une journée de rencontres sur le thème “Femmes et construction européenne” à l’ESPE Le Mans.

Le programme du 21 mars 2017 :

10h-10h15 : ouverture de la journée
10h15-12h : L’implication des femmes dans le projet européen
– intervention d’Yves Denéchère (Université d’Angers), “Femmes politiques et européistes”
– intervention de Claire Lafon (Université Saint Louis de Bruxelles), “La participation des femmes à la nouvelle société civile européenne”.
13h30-15h20 : Regards féminins sur la construction européenne
– intervention de Caroline Gillet (Radio France), “I like Europe. Paroles d’une génération de Porto à Riga”
– intervention de Nora Hamadi (Public Sénat)
15h30-16h50 : La pratique féminine de la gouvernance européenne
– intervention de Marietta Karamanli (députée de la Sarthe)
– intervention d’Elisabeth Morin-Chartier (députée européenne)
16h50 : conclusion de la journée

Vous souhaitez faire participer votre classe ? Contactez-nous rapidement à contact[at]europe-en-sarthe.eu 

Télécharger le projet détaillé

Adhérer à la Maison de l’Europe

 


2015 – Bilan du projet “Dessiner l’UE”

Conférence sur le dessin de presse au lycée Saint Catherine, Le MansDans un contexte de crise de la conscience européenne, le projet « la représentation de l’UE par le dessin de presse », en conformité avec la loi d’orientation du 8 juillet 2013 et la loi de refondation de l’Ecole républicaine, avait pour objectif de faire réfléchir des lycéens sur la liberté d’expression, sur le statut du dessin de presse dans les démocraties européennes et d’apprendre à exercer librement son jugement, en d’autres termes, son esprit critique.

Pourquoi le choix du dessin de presse ? Car il constitue un baromètre qui permet de mesurer le degré de liberté d’une société et sa capacité critique à l’égard des pouvoirs politique et spirituel. De plus, le dessin de presse enclenche, par le biais de métaphores graphiques ou visuelles, le processus de libération de paradigmes mentaux en faisant réfléchir sur les zones d’ombre de ces pouvoirs.

Ce projet pédagogique, destiné aux lycées publics et privés du Mans, a reçu un accueil favorable de trois établissements diocésains : les lycées Sainte Catherine, Notre Dame et Saint Charles-Sainte Croix qui ont délégué environ quatre-vingt élèves de secondes générale et professionnelle pour une double immersion dans l’éducation à la citoyenneté et dans la transmission d’une culture de la presse et de la liberté d’expression.

La première séance du jeudi 28 avril, animée par le dessinateur Nicolas Vadot, a eu pour objectifs d’apprendre que voir est une intentionnalité, de développer la capacité de chacun à accéder au dessin de presse, à le décoder avec un sens critique et ainsi à le comprendre et à maîtriser les représentations et les stéréotypes.

Iulia Badéa et Gian Paolo Accardo, journalistes à Vox Europ entourant Luc Foucault-Gini

La seconde du jeudi 12 mai, animée par Iulia Badéa et Gian Paolo Accardo, journalistes à Courrier International et à VoxEurop, a porté sur la lecture iconographique de faits politiques, économiques et sociétaux de l’Europe communautaire. A l’issue de la séance, cinq dessins réalisés par des élèves ont été choisis pour être publiés sur le site de VoxEurop.

In fine, ce projet, voulant contribuer à l’éducation aux médias, a fourni à des adolescents des clés, des aptitudes et des compétences pour utiliser les media de manière active, réactive, créative, critique et indépendante et ainsi exercer pleinement des droits dans la vie privée ou publique.