30 juin 2016

Faire un stage ou travailler


Faire un stage à l’étranger, comment ça marche ?

Drop'pin

Envie d’acquérir une expérience professionnelle et de découvrir de nouveaux horizons ? Sachez qu’il existe des possibilités différentes pour partir en stage. A condition bien sûr de respecter certaines modalités. Que l’on soit en formation ou que l’on soit hors cursus, il est possible de faire un stage mais il faudra au minimum respecter un critère : être motivé ! En savoir +

Pour trouver des offres de stage sur internet, ce n’est parfois pas simple. Alors que les candidatures spontanées sont un bon moyen de trouver un stage, il s’avère que c’est aussi parfois décourageant. Mais pas de panique ! L’Union européenne a mis en place la plateforme Drop’pin, un peu comme Pôle Emploi, où de nombreuses offres de stage sont accessibles et, cerise sur le gâteau, vous pouvez même déposer votre CV dans une CVthèque et ainsi croiser les doigts pour vous faire recruter.

Dorénavant cette plateforme européenne se complète très bien avec d’autres sites spécialisés dans la recherche de stage. 3, 2, 1… bonnes recherches !


Travailler à l’étranger, oui, mais comment ?

Explorez les offres d’emploi disponibles à travers toute l’Europe grâce aux salons en ligne ! Pôle emploi s’associe régulièrement aux « European Job Days » organisés par EURES pour vous offrir plus d’opportunités d’emplois en Europe. Pour cibler votre recherche et élaborer votre projet de mobilité professionnelle. Mais faites bien attention avant de partir car un départ, cela se prépare.

EURES est le site de référence pour la recherche d’emploi en Europe mais Pôle Emploi sera aussi un allié important pour vous aider à trouver votre nouveau boulot à l’étranger. Le saviez-vous ? Pôle Emploi vous propose sur son site des offres d’emploi à l’international !

!Quoiqu’il en soit, préparez-vous correctement avant de partir vivre et travailler en étranger. Vous avez des droits mais aussi des devoirs. Il serait bête de gâcher une si belle expérience par manque de préparation, n’est-ce pas ? La brochure « Vivre et travailler à l’étranger, guide pratique de la mobilité professionnelle internationale » pourra vous être d’une grande aide. Un document à consulter et à télécharger sans modération.

Enfin, si vous ne connaissez pas encore l’assistanat de langue, le VIE/VIA, le PVT ou Au-Pair, pensez-y, ce pourrait être l’une des orientations qu’il vous faut prendre !