Être en Bac Pro et faire un stage en Europe : c’est bientôt possible !

Découvrez Mov’Europe !

La région des Pays de la Loire fait partie des régions françaises les plus actives en termes de mobilité des jeunes en Europe et à l’international, toutefois, on constate entre les départements de fortes disparités. En Sarthe, la Maison de l’Europe prépare l’envoi en stage en Europe de 150 jeunes issus de Bac Pro. Les stages auront lieu dans des structures européennes partenaires et dureront entre 3 et 4 semaines.

A l’origine de ce projet encore en cours de construction, la rencontre des volontés d’ouverture de la Maison de l’Europe et des établissements de formation sarthois…

Aujourd’hui, pour mener à bien ce projet qui devrait voir le jour à la rentrée scolaire 2018-2019, se sont regroupés autour de la Maison de l’Europe 5 lycées professionnels (Les Horizons, La Germinière, Joseph Roussel, Saint-Charles et Estournelles de Constant), 3 Maisons Familiales Rurales (Verneil, Fyé et la Ferté Bernard) et la Mission Locale de l’agglomération mancelle. Une rencontre originale entre diverses structures d’éducation sarthoises qui développent tous un objectif commun : permettre aux jeunes sarthois en formation professionnelle de bénéficier eux aussi, d’une mobilité européenne à l’aide du programme Erasmus+. Au programme donc, 3 à 4 semaines de stages réalisées dans une structure en Italie, Espagne, Grèce, Bulgarie, ou au Portugal, etc.

Pour chacun  des établissements, ce sont une dizaine d’élèves ou plus, de la seconde à la terminale qui vont effectuer une de leurs habituelles périodes de stage dans un autre pays de l’Union européenne. Bac Pro Forêt, Services aux personnes, Gestion Administrative, Agriculture… Les domaines professionnels des jeunes sont nombreux, et c’est autant de structures prêtes à accueillir nos sarthois qu’il aura fallu trouver !

Un travail de plusieurs mois pour que tout se passe au mieux pour les jeunes, dont beaucoup sont mineurs

Ce sera un premier départ pour un grand nombre d’entre eux, et il s’agit de lever les freins liés à la mobilité, qu’ils soient financiers, ou socio-culturels. Oui, la mobilité européenne, c’est aussi pour les jeunes de la formation professionnelle ! Ainsi le programme Erasmus+ co-finance en grande partie le projet, et le travail préparatoire effectué par la Maison de l’Europe vise à faire disparaître les inquiétudes des jeunes, mais aussi de leurs parents.

Sur place, un tutorat est organisé par des associations partenaires de la Maison de l’Europe, et on organise également la présence rassurante du personnel éducatif, au début du stage et à la fin, pour évaluer l’apprentissage. Un apprentissage d’ailleurs pas que professionnel, mais qui vise aussi beaucoup le savoir-être et le développement de l’autonomie, de la confiance en soi chez les jeunes stagiaires, compétences favorisées par la mobilité européenne.

Ce projet qui sera déposé pour financement par le programme star de l’Union européenne, Erasmus+, au mois de Février 2018, aura une réponse de validation en mai pour des premiers départs dès la rentrée 2018 ! Au total ; sur une année, 150 jeunes auront l’opportunité de faire leur stage à l’étranger. Et ça n’est que le début, car le projet est prévu pour durer et permettre ainsi de généraliser le stage en Europe chez les jeunes diplômés de l’enseignement professionnel !

Article publié le 20/12/2017